Retour à la page d'accueil
>migration >Nord-Pas-de-Calais >EMPLOIS-FORMATIONS-CONCOURS >Actualités du Pôle >Valoriser l’observation des métiers pour optimiser la pertinence de l’offre régionale de formations et des validations d’acquis d’expérience.

Valoriser l’observation des métiers pour optimiser la pertinence de l’offre régionale de formations et des validations d’acquis d’expérience.

Article Actualités du Pôle 30/04/2013

Le Pôle Formations, Certifications, Professions, Emplois de la DRJSCS a participé le 11 avril 2013 à la Salle des Fêtes d’Anzin, à la demande du Pôle Emploi, au Salon de la Formation Professionnelle et de la VAE du Valenciennois.

Si le soutien direct à l’emploi fait partie intégrante de l’activité du service, l’adaptation permanente de l’offre de formation et de certification portée par la DRJSCS constitue tout autant une priorité, la structuration de cette offre étant au service de l’emploi. Le service a ainsi décidé de s’orienter vers l’étude a postériori de la pertinence de son offre de formation à travers la réalisation d’enquêtes d’insertion professionnelle des diplômés : -enquête dans le secteur de l’animation et du sport sur le niveau 4 (BEES, BPJEPS sport et animation - étude longitudinale sur l’employabilité des diplômés du niveau 5 des 3 unités qui composent le pôle « formation » : service des métiers de l’animation et du sport, service des professions sociales et service des professions paramédicales…). Une réflexion a ainsi été engagée en matière de régulation de l’offre de formation afin d’affiner les études dans certaines spécialités priorisées.

Cette démarche doit être confortée et élargie à d’autres diplômes en 2013 afin d’optimiser l’adéquation entre les formations et les réelles possibilités d’emploi existantes sur les territoires.


Enfin, après l’élaboration du diagnostic support de négociation des parties prenantes relatif au Contrat de Plan Régional du Développement de la Formation Professionnelle (CPRDFP) l’année 2012 s’est concrétisée par l’élaboration du contrat d’objectifs sectoriels du champ sanitaire et social et sa déclinaison en fiches-actions sectorielles. Le pôle s’est très largement investi dans le choix des priorités sectorielles portant sur :

  • la réponse aux besoins de recrutement du secteur
  • l’égalité d’accès à la formation
  • la professionnalisation des services sociaux, médico sociaux et de santé et la qualification de leurs personnels
  • l’accès des personnes en situation de handicap à la formation professionnelle.



L’effort a été poursuivi sur la VAE à travers notamment le renforcement de la coordination régionale dans la région par la mise en œuvre du dispositif INTERVAL (voir pièce jointe) permettant ainsi d’apporter à l’usager un service de proximité (formation d’une vingtaine de points-relais situés sur l’ensemble du territoire afin qu’ils soient en capacité d’informer l’usager sur le dispositif VAE concernant les diplômes de l’animation et du Sport du social et du paramédical). Afin de mieux prendre en compte la réalité de l’emploi, le Ministère a ainsi entièrement rénové les diplômes de l’animation et du sport en associant largement d’une part les représentants des employeurs et des salariés et d’autre part le mouvement associatif, guidé par deux maîtres mots : compétences et alternance. En termes de perspective, il reste notamment encore à apporter une meilleure réponse aux associations en matière d’emplois saisonniers et/ou très occasionnels (en termes de contenu de formation et de certification) et également à aller encore plus loin dans la simplification de l’offre de formation et de certification. Ces travaux doivent être appréhendés dans un contexte plus large, celui de l’Union Européenne qui a engagé une réflexion profonde sur les règles organisant la mobilité professionnelle. Les conclusions qui en seront tirées sont susceptibles d’impacter la conception de nos métiers.



En tout état de cause, l’enjeu majeur du pôle « Formations, Certifications, Professions, Emplois » de la DRJSCS reste bien de continuer à garantir la sécurité des publics et la qualité pédagogique de l’encadrement dispensé équitablement sur le territoire régional.