Retour à la page d'accueil
>migration >Nord-Pas-de-Calais >JEUNESSE >Bénévolat - Volontariat : le Service Civique > Service Civique 2011 : Focus sur sa mise en œuvre

Service Civique 2011 : Focus sur sa mise en œuvre

Article Bénévolat - Volontariat : le Service Civique 7/12/2011

A l’occasion du lancement d’une nouvelle campagne de communication sur le Service
Civique le 7 décembre 2011, quelques points essentiels et faits marquants 18
mois après son démarrage.

En 2011, le Service Civique est monté en charge de manière soutenue comme en 2010.
Depuis septembre 2011, chaque semaine, 500 nouveaux volontaires s’engagent pour
accomplir l’une des 15 000 missions de Service Civique proposées.

Pas de privilège pour les diplômés : 60% des volontaires ont un niveau inférieur à BAC +2.
La proportion des volontaires qui ont un niveau au moins BAC +2 (40%) est la même que
dans l’ensemble de la population.

Pas d’exclusion des quartiers sensibles : parmi les volontaires, près de 18% des jeunes
volontaires résident dans les quartiers de la politique de la ville (ZUS et CUCS), ce qui est
un peu plus élevé que la moyenne nationale sur la même tranche d’âge.

Les associations sont les plus engagées : 75 % des organismes agrées au titre du Service
Civique sont des associations, mais les collectivités territoriales sont de plus en plus
partenaires du Service Civique.

Les missions à l’étranger se développent : près de 500 missions de Service Civique
s’effectueront à l’étranger dans 40 pays, qui viennent ainsi compléter le Volontariat de
Solidarité à l’International et le Service Volontaire Européen.

Agence du Service Civique – Focus sur la mise en œuvre du Service Civique en 2011 2/10
Les volontaires plébiscitent le Service Civique : sur 1 000 jeunes qui ont répondu à un
questionnaire à l’issue du Service Civique, 90% expriment leur satisfaction et sont prêts à
le recommander à d’autres jeunes.

L’Agence du Service Civique prête pour l’étape suivante : 25 000 jeunes en 2012. Le 1er
décembre 2011, le budget de l’Agence était adopté pour permettre à 25 000 jeunes
d’accomplir leur Service Civique.

La campagne de communication mise en œuvre à partir du 7 décembre 2011 est fondée
sur un appel à l’engagement et un dispositif d’information basé sur des histoires vécues.
Autant de moyens pour sensibiliser toujours plus de jeunes, augmenter et diversifier le
nombre de missions proposées et faire connaître les valeurs du Service Civique.

Pour en savoir plus :

Service Civique 2011 : Focus sur sa mise en oeuvre
(PDF – 825.2 ko)