Retour à la page d'accueil

Animateur d’activités et de vie quotidienne - CPJEPS

Article EMPLOI-FORMATION-CONCOURS 26/02/2021

L’animateur d’activités et de vie quotidienne encadre des groupes dans les temps de vie quotidienne (pauses méridiennes, temps périscolaires) et dans les activités qu’il conçoit, dans le cadre des accueils de loisirs notamment.

Le certificat professionnel de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport (C. P. J. E. P. S.) est un diplôme d’Etat enregistré dans le répertoire national des certifications professionnelles est classé au niveau 3 de la nomenclature des niveaux de certification établie en application de l’article L. 6113-1 du code du travail. Il atteste l’acquisition d’une qualification dans l’exercice d’une activité professionnelle en responsabilité à finalité éducative ou sociale.

Il a été conçu, au départ, pour qualifier les animateurs intervenant dans un contexte péri et extra-scolaire.

Aujourd’hui, il n’existe qu’une seule mention : « animateur d’activités et de vie quotidienne » (A. A. V. Q.)


Le métier

Les tâches principales d’un animateur d’activités et de vie quotidienne :

L’animateur exerce en autonomie son activité professionnelle, en utilisant un ou des supports techniques dans le champ des activités éducatives. Il exerce sous la responsabilité d’une personne titulaire d’un niveau 4 au minimum. Il assure la sécurité des publics dont il a la charge.

Les modes d’intervention qu’il développe s’inscrivent dans une logique de travail collectif en tenant compte des démarches d’éducation à la citoyenneté, de développement durable et de prévention des discriminations.

Il encadre des groupes dans les temps de vie quotidienne (pauses méridiennes, temps périscolaires) et dans les activités qu’il conçoit et qu’il met en place dans le cadre des accueils de loisirs notamment.

Les employeurs :

Les animateurs d’activités sont employés :
- Dans les collectivités territoriales (mairies)
- Dans les centres sociaux
- Dans les maisons de quartiers
- Dans les associations et structures organisant des activités éducatives.

Attention  : le CPJEPS ne permet pas l’encadrement des activités sportives.

Evolution professionnelle après le CPJEPS

Le CPJEPS donne l’UC 4 du BPJEPS Loisirs tout public (diplôme requis pour la direction d’accueil collectif de mineurs), ce qui facilite la poursuite de formation dans cette filière. La poursuite dans une autre mention du BPJEPS est possible sous réserve de satisfaire aux conditions d’entrée.

L’animateur d’activités et de vie quotidienne après une expérience professionnelle peut s’orienter vers un autre type de public (personnes âgées, personnes handicapées, en difficultés d’insertion, etc…)

La formation

Comme l’ensemble des diplômes de la jeunesse et des sports, la formation CPJEPS est construite en alternance. L’apprenant partage son temps entre l’organisme de formation et une structure d’accueil adaptée à l’acquisition des compétences du diplôme, d’où la nécessité pour le stagiaire de rechercher une structure d’alternance dès l’inscription (ou même avant l’inscription). La formation se déroule sur 9 à 11 mois environ.

La formation dispensée se regroupe autour de 4 Unités Capitalisables :

- UC 1 (transversale) : Participer au projet et à la vie de la structure
- UC 2 (mention) : Animer les temps de vie quotidienne de groupes
- UC 3 (mention) : Concevoir des activités en direction d’un groupe
- UC 4 (mention) : Animer des activités

Pour en savoir plus

La présentation de la mention sur le site du ministère des sports
L’offre régionale de formation
Le calendrier national des formations