Retour à la page d'accueil
>COHESION SOCIALE >Actualités du Pôle COHESION SOCIALE >Lancement d’un appel à projet pour créer des tiers lieux alimentaires pour les ménages hébergés à l’hôtel

Lancement d’un appel à projet pour créer des tiers lieux alimentaires pour les ménages hébergés à l’hôtel

Article COHESION SOCIALE 27/01/2021

Cet appel à projets vise à la création de tiers-lieux favorisant l’accès à des équipements de cuisine pour des ménages hébergés à l’hôtel.

La crise sanitaire a révélé des manques importants concernant l’accès à l’alimentation et aux denrées de première nécessité pour les personnes en situation de grande précarité et particulièrement des personnes hébergées à l’hôtel.

Aussi, le gouvernement agit pour améliorer l’accès de tous à une alimentation saine et équilibrée et pour bâtir de manière pérenne un système efficient d’aide alimentaire. À ce titre, le plan France Relance présenté par le Premier Ministre, le 3 septembre 2020, comprend le financement de tiers-lieux alimentaires à proximité des hôtels mobilisés pour l’hébergement des ménages sans domicile.

L’intention n’est pas de maintenir ces personnes dans cette situation d’hébergement d’urgence. L’accès au logement ou à une offre d’habitat adaptée doit être recherché, d’où la nécessité d’inscrire ces projets au cœur d’un partenariat étroit entre les acteurs de l’aide alimentaire, de l’accompagnement social et de l’hébergement. Appuyés par les services déconcentrés de l’Etat, les opérateurs devront proposer des projets soucieux de l’accompagnement vers l’autonomie des personnes hébergées.

L’appel à projet disponible ci-dessus vise à mettre en place ces dispositifs.

Trois objectifs sont poursuivis :

  • Mettre à disposition des personnes hébergées des équipements de cuisine et faciliter ainsi l’accès à l’autonomie et à une alimentation saine et équilibrée.
  • Proposer des lieux de sociabilité pour les personnes mais aussi des lieux d’accueil, d’écoute et d’orientation vers les acteurs de l’accompagnement social et de l’accès aux droits. A ce titre un accompagnement complémentaire pourra être proposé notamment via des ateliers autour de l’alimentation.
  • Faciliter la structuration au niveau local d’une dynamique partenariale entre les acteurs de l’aide alimentaire, de l’accompagnement social et de l’hébergement.

Les porteurs de projet sont invités à adresser à la DIHAL leur intention de candidater à l’appel à projets avant le 12 février 2021 en envoyant une lettre d’intention (2 pages maximum) à l’adresse suivante :

Les projets seront, dans un premiers temps, pré-sélectionnés et priorisés au niveau régional. Les services de l’Etat sont susceptibles d’apporter un appui aux porteurs de projet pré-selectionnés.

Le dossier complet devra être déposé sur la plateforme "www.demarches-simplifiees.fr" entre le 12 janvier 2021 et le 19 mars 2021, 23h59 (heure de Paris).

Un comité de validation national examinera ensuite les dossiers reçus et les priorisations régionales de manière à répartir l’enveloppe financière disponible. La décision est attendue le 23 avril 2021. Les projets sélectionnés devront être lancés le plus rapidement possible à l’issue de cette décision.

Attention : Aucun document transmis en dehors de la plateforme en ligne ne sera pris en compte pour l’instruction des dossiers.

Liste des pièces-jointes