bandeau imageDRJSCS Hauts-de-France

DRJSCS Hauts-de-France

Newsletter
Retour à la page d'accueil
>SPORTS >Actualités du pôle des politiques sportives >Signature de la Charte Féminine : « Pour promouvoir en Nord - Pas-de-Calais la place des femmes dans le Sport »

Signature de la Charte Féminine : « Pour promouvoir en Nord - Pas-de-Calais la place des femmes dans le Sport »

Article Actualités du pôle des politiques sportives 17/06/2015

Le mercredi 22 avril 2015 s’est déroulée, à La Ligue de Football Nord Pas-de-Calais, la signature de la Charte Régionale pour le développement de la place des femmes dans le sport

La région Nord – Pas de Calais se caractérise par la qualité et la diversité des pratiques sportives proposées aux populations. Cependant, des disparités persistent dans les conditions d’accès à ces pratiques.



C’est ainsi que le sport au féminin reste encore en retrait en termes de participations aux activités, mais aussi aux responsabilités associatives.
Forts de ce constat, plusieurs acteurs régionaux : le Comité Régional Olympique et Sportif (CROS), les ligues et comités régionaux des fédérations sportives, le Conseil Régional, la Direction Régionale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale (DRJSCS) ont souhaité mettre en commun leurs analyses et leurs préconisations à ce sujet.
C’est ainsi qu’est née l’idée d’une charte, visant à promouvoir la place des femmes dans le sport pour la région Nord – Pas- de- Calais.



Ce document cadre va permettre aux organismes signataires, à commencer par les ligues sportives impliquées, de renforcer leur action pour repenser l’équation sport et femmes.
L’amélioration de l’offre sportive en direction du public féminin, et notamment dans les quartiers politique de la ville, passe par des mesures d’incitation ou d’aménagements en faveur des pratiques mais également à propos de l’engagement associatif.



La DRJSCS, dont l’une des vocations est de contribuer à la correction des inégalités en matière sportive ne pouvait que s’impliquer dans cette démarche, qui intervient dans le cadre d’un partenariat renouvelé. En effet, la co-construction de cette charte intervient au moment où les acteurs du sport, nombreux et actifs, nouent un dialogue en plein renouveau, afin de rechercher une efficacité optimale.

La Charte en question !

La Charte « Sport & Mixité » en Région Nord-Pas- de- Calais est destinée aux acteurs du mouvement sportif régional qui sont invités à la signer, à prendre publiquement position sur le principe d’une plus grande mixité dans le sport. Avec leurs partenaires ils mettent en œuvre, sur leurs champs de compétences sportives, les engagements définis dans la Charte.



Pour assurer la mise en œuvre de ces engagements, chaque partenaire rédige un Plan d’action en faveur de la mixité qui fixe les priorités, les actions et les ressources nécessaires à sa réalisation.
De plus, chaque signataire s’engage à collaborer avec toutes les institutions et organisations de son territoire afin de promouvoir l’instauration, dans les faits, de cette initiative partagée.
La Charte a été rédigée dans le cadre d’un projet partagé par le Comité Régional Olympique et Sportif, la Direction Régionale de la Jeunesse et des Sports et de la Cohésion Sociale et le Conseil Régional.



L’augmentation de la pratique féminine dans le sport ne doit pas pour autant occulter les inégalités et écarts persistants dans ses différentes composantes. L’accès aux pratiques, l’accès aux responsabilités, l’accès aux formations et aux métiers du sport…, illustrent les enjeux pour l’égalité des femmes et des hommes au même titre que tous les aspects de la vie : politique, économique, sociale et culturelle.



L’objectif de cette charte est de décliner régionalement des engagements pour développer la mixité dans le domaine sportif.
Les ligues et Comités régionaux, organes déconcentrés des fédérations sportives en région peuvent, au travers de leurs prérogatives et en coopération avec l’ensemble des comités départementaux et des clubs sportifs locaux, le Comité Régional Olympique et Sportif et les comités départementaux olympiques et sportifs, entreprendre des actions concrètes en faveur de la mixité dans le sport et plus largement en faveur de l’égalité femmes-hommes