DRJSCS Hauts-de-France

DRJSCS Hauts-de-France

Newsletter
Retour à la page d'accueil
>Commission Régionale du Fonds de Développement de la Vie Associative >Installation de la Commission Régionale Consultative du Fonds de Développement de la Vie Associative

Installation de la Commission Régionale Consultative du Fonds de Développement de la Vie Associative

Article Commission Régionale du Fonds de Développement de la Vie Associative 18/04/2014

La Commission Régionale Consultative du Fonds de Développement de la Vie Associative a été installée le 02 juillet 2018 par Monsieur André BOUVET, Directeur régional de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale


L’État, les associations et les collectivités territoriales s’engagent officiellement à cette occasion, à approfondir la démarche de dialogue civil, par la co-construction, et ainsi renforcer leurs coopérations au service de l’intérêt général, dans le droit fil de la Charte des engagements réciproques entre les pouvoirs publics et les associations, conclue le 1er juillet 2001.
















La nouvelle stratégie nationale pour une vie associative ambitieuse et le développement d’une société de l’engagement

La nouvelle stratégie nationale pour une vie associative ambitieuse et le développement d’une société de l’engagement est en cours de préparation.

Le Conseil supérieur de l’économie sociale et solidaire, à travers deux groupes de travail, a entamé des réflexions autour de deux enjeux : la construction d’une stratégie de développement de l’ESS et le soutien à l’innovation sociale. Un nouveau groupe de travail a été constitué sur les problématiques proprement associatives, en particulier la reconnaissance de l’engagement bénévole.

Des mesures concrètes et ambitieuses sont attendues autour de trois enjeux principaux :
- Mettre en oeuvre une politique renouvelée de soutien, d’appui et d’accompagnement des associations afin qu’elles puissent mieux répondre aux mutations qui les touchent ;
- Mieux soutenir le développement des activités d’utilité sociale portées par les associations ;
- Mieux reconnaître le bénévolat et développer une société de l’engagement.

Les travaux du chantier national vie associative ont été l’occasion d’échanges riches et ouverts qui ont permis la co-construction d’un programme ambitieux reposant sur 59 propositions.

Le Haut Conseil à la vie associative a été saisi pour avis sur le rapport intitulé « Pour une politique de vie associative ambitieuse et le développement d’une société de l’engagement ». Ce rapport à été remis le 8 juin 2018 par le mouvement associatif au premier ministre.

Pour consulter l’avis du HCVA : cliquer ici

Pour consulter le rapport complet : cliquer ici

La Commission Régionale Consultative du Fonds de Développement de la Vie Associative, installée le 2 juillet 2018, entend se saisir de cette nouvelle stratégie.

De nouvelles instances pour le Fonds de Développement de la Vie Associative : La Commission Régionale Consultative et Collèges Consultatifs Départementaux

Le décret n°2018-460 du 8 juin 2018 relatif au fonds pour le développement de la vie associative est venu modifier la gouvernance et le périmètre d’intervention du fond de développement de la vie associative (FDVA).

Il conforte le rôle stratégique de la Commission Régionale Consultative.

Le décret comporte un certain nombre de novations de nature à enrichir la qualité du dialogue : création de collèges consultatifs départementaux, participation d’élus locaux ou intercommunaux dans chaque instance départementale, proportion d’experts associatifs et représentant de conseils départementaux siégeant à la fois dans les instances régionales et départementales.

En Hauts-de-France, sur la base du partenariat renouvelé entre l’Etat et la Région, et de l’engagement de cette dernière dans le soutien à la vie associative, la Commission Régionale Consultative est co-présidée par l’Etat et la Région.

Le collège associatif est marqué par le respect de la parité, de la diversité des territoires et de la diversité des domaines .

Au-delà des échanges sur l’actualité des mesures de soutien et de promotion de la vie associative, les participants ont pu, lors de cette première séance, exprimer leurs attentes.
Une feuille de route sera élaborée et discuté à la prochaine séance plénière d’octobre.