bandeau imageDRJSCS Hauts-de-France

DRJSCS Hauts-de-France

Newsletter
Retour à la page d'accueil

Bruno, profession : Kiné

Article Les Métiers en Portrait 3/09/2013

La beauté de ces métiers est que nous nous enrichissons avec l’apprentissage des autres.

J’ ai 49 ans, je suis marié et père de deux enfants Je suis titulaire du diplôme d’état de Masseur-Kinésithérapeute, de celui de Moniteur Cadre en Masso-Kinésithérapie, ainsi que de Cadre de Santé et d’un Master 2 (Mention Très Bien) en Ingénierie et Management de la Santé.
Mes expériences professionnelles associent celles de Masseur-Kinésithérapeute en libéral et en salarié, de manageur (cadre, cadre supérieur, directeur, cadre dirigeant) opérationnel, de transition, de projet, d’audit, de qualité dans des domaines divers tels que la santé, le bien être, l’hôtellerie, la restauration, la thalassothérapie, le thermalisme, les centres de loisirs et celles de formateur pour adultes de divers métiers (hôtellerie, restauration, santé, bien être, loisir, administratif, technique, lingerie…) dans les mêmes domaines, tant en France qu’à l’étranger (Grèce, Algérie) ou/et avec du public étranger (Japon) et enfin de formateur de futur cadre en management (Algérie).

J’ai pu recevoir lors de plusieurs concours en hôtellerie plusieurs distinctions (2002 : meilleur management de la qualité de service haut de gamme au complexe de Vichy sur 38 hôtels de luxe ; 2007 : prix spécial pour la qualité de service en hôtel moyenne gamme à Lesquin par rapport à plus de 100 hôtels de la même gamme).
Je pense que mes propres expériences sont révélatrices. A travers mon vécu, je peux témoigner, transmettre et faire acquérir que les métiers de formateur, de manageur, de manageur-formateur sont indépendants (tout au moins en grande partie) du métier d’origine et qu’ils traversent les frontières. Ce sont des métiers « plusieurs en un » puisqu’ils se déclinent sous bien des « formes » (opérationnel, de transition, d’audit, de projet, de qualité…) pour le management comme pour la formation.
La beauté de ces métiers est que nous nous enrichissons avec l’apprentissage des autres.

Ma principale motivation, mon énergie, vient sans doute de ma profession de base, la Masso-Kinésithérapie dont la définition se situe en trois mots « palper-pétrir », « mouvement » et « soigner aller mieux ». C’est-à-dire qu’après la phase d’audit, de diagnostic, il y a mise en signification du mouvement (objectifs, gestes) pour toujours « aller mieux » pour tous et toutes les entreprises.

L’essence du travail de management est apprendre à faire faire, c’est-à-dire former à faire faire. Formateur et Manageur sont intimement liés et le « paradoxe est qu’une condition de réussite est que le manager doit commencer par désapprendre à faire par lui-même (il doit déléguer).
Ceci étant, pour mettre en lumière quelques qualités essentielles, je dirais « faire acquérir » et non pas transmettre simplement une connaissance. Etre souple (adaptable), porter son attention et faire porter l’attention à l’objectif (manageur et managé), (concentrer les efforts individuel, l’énergie et les ressources), être patient, accepter et trouver du bonheur dans le fait que les collaborateurs ou les étudiants puissent faire mieux que lui (Manageur ou Formateur), renoncer à être irremplaçable, s’entourer de meilleurs que soi, exprimer des appréciations positives chaque fois qu’approprié. Etre généreux, partager, aller vers les autres, donner de soi pour obtenir des autres, persévérer à être un facilitateur. Il apparait donc clairement que les qualités humaines sont prédominantes en gardant à l’esprit constamment qu’il faille s’intéresser aux progrès des autres plus qu’à ses propres « performances ».

Aujourd’hui, je suis cadre pédagogique à mi-temps et pour l’avenir, je recherche un autre mi-temps me permettant de transmettre et faire acquérir tout ce que je viens de développer.