bandeau imageDRJSCS Hauts-de-France

DRJSCS Hauts-de-France

Newsletter
Retour à la page d'accueil
>EMPLOI-FORMATION-CONCOURS >Les professions du social >Fiches Métiers >Conseiller en Economie Sociale et Familiale (NIVEAU III)

Conseiller en Economie Sociale et Familiale (NIVEAU III)

Article Fiches Métiers //

Présentation du métier

 

C’est par l’information, le conseil technique, l’organisation d’actions de formation que le conseiller en économie sociale et familiale aide les individus, les familles et les groupes à résoudre les problèmes de leur vie quotidienne.
Il contribue ainsi à la prévention de l’exclusion sociale sous toutes ses formes. Les compétences techniques et pratiques du CESF en matière d’habitat, de logement, d’alimentation et de santé, de gestion des ressources et de consommation sont autant de terrains qui lui permettent d’agir concrètement pour favoriser l’insertion sociale et être acteur du développement social en milieu urbain ou rural.

 

Les aptitudes requises

Outre des aptitudes relationnelles, ce métier requiert un intérêt pour les problèmes économiques et sociaux et pour les aspects techniques et pratiques de la vie quotidienne ainsi que pour les problèmes d’environnement. Se sentir à l’aise en situation d’animation constitue un atout.
Le CESF doit être doté d’un solide équilibre psychologique et d’un optimisme à toute épreuve. Le sens des contacts et de l’écoute, la diplomatie sont des qualités humaines indispensables pour exercer ce métier.

 Les voies d’accès

Le diplôme d’Etat de Conseiller en Economie Sociale et Familiale est accessible par la voie de :

  • la formation initiale
  • la formation continue
  • l’apprentissage
  • le contrat de professionnalisation
  • et la Validation des Acquis de l’Expérience.

 

La formation

Conditions d’Admission
 
Pour suivre l’année de formation préparant au diplôme de C.E.S.F., il faut impérativement être titulaire du BTS en économie sociale et familiale.

L’entrée en formation est conditionnée par la réussite des épreuves de sélection organisées par chaque établissement de formation.

 

Durée et Contenu des études :

La formation dure 3 ans et se déroule en 2 temps :

- préparation du BTS en économie sociale et familiale (2 ans après le BAC)
- préparation du Diplôme de Conseiller en Economie sociale et familiale (1 an après le BTS) 

L’année de préparation au Diplôme de C.E.S.F. comprend :

- 540 h de formation théorique

  • sociologie
  • psychologie et pédagogie
  • économie
  • action sociale et institution
  • économie sociale et familiale
  • modes d’intervention du CESF


- 560 h de stage pratique


L’examen final comprend 3 épreuves :

  • une épreuve écrite
  • la présentation et la soutenance d’un rapport de stage
  • la présentation et la soutenance d’un mémoire.


Modalités particulières

Il est possible de suivre cette année de formation en étant en situation d’emploi, dans ce cas, la formation comprend 300 h d’enseignement théorique et 160 h de stage.
Cette formule est cependant peu pratiquée.

 

Le financement de la formation

Pour la formation à l’IRTS, depuis 2005, l’Etat a transféré cette compétence au Conseil Régional (loi n°2004-809 du 13 août 2004 relative aux libertés et responsabilités locales).
Les conditions d’attribution et le montant de l’aide sont fixées par une délibération de la collectivité territoriale et les règles minimales de taux et de barème sont, quant à elles, fixées par décret.
Pour les autres établissements, la demande d’aide financière est à faire auprès du CROUS.

 

Les centres de formation 

 

Lycée Madame de Sévigné

151, rue de Malcense – BP 80506
59208 Tourcoing Cedex
03 20 25 31 43

Lycée Jan Lavezzari 

Avenue du Phare BP 609
62602 BERCK sur Mer Cedex
03.21.09.20.18

Lycée Privé St Vincent de Paul 

6, rue du Maréchal Joffre
59120 LOOS
03 20 07 04 32

IRTS Site Métropole Lilloise

Rue Ambroise Paré BP 71
59373 Loos cedex
03 20 62 53 70

il existe des antennes délocalisées

Lycée Jules Mousseron

Boulevard du 8 mai 45
BP 239
03 27 44 16 52

 

 

 Le Diplôme 

La formation est sanctionnée par le Diplôme d’Etat de Conseiller en Economie Sociale et Familiale (D.E.C.E.S.F) délivré par le Ministère de l’Education Nationale.

L’emploi et ses perspectives

Les CESF travaillent en majorité dans le secteur privé et dans la fonction publique.
Les secteurs les plus divers emploient les quelque 6 800 CESF actuellement en activité :

  • services sociaux des collectivités locales (communes et départements) ;
  • caisses de Sécurité sociale ;
  • caisses d’allocations familiales ;
  • hôpitaux ;
  • entreprises privées ou publiques ;
  • offices HLM ;
  • associations d’aide à domicile, d’accueil aux migrants ;  
  • établissements et services accueillant des personnes handicapées ou inadaptées ;
  • associations de consommateurs.

 

La fonction publique offre de nombreux débouchés aux CESF. Ainsi, la fonction publique hospitalière propose des concours pour être :

  • conseiller en économie sociale et familiale (concours sur titres) ;
  • cadre socio-éducatif (concours interne sur épreuves pour les assistants socio-éducatifs et les conseillers en économie sociale et familiale justifiant de 6 ans de service dans le corps ou cadre d’emploi).

Dans la fonction publique territoriale, les postes à pourvoir sont :

  • assistant socio-éducatif territorial (concours sur titres) ;
  • conseiller socio-éducatif (concours interne sur épreuves pour les assistants socio-éducatifs justifiant de 6 ans de service dans le corps ou cadre d’emploi et de 2 ans dans la fonction publique territoriale).

La rémunération et la carrière dans le secteur public relèvent de textes réglementaires. A titre d’exemple, les salaires bruts dans la fonction publique (primes non comprises) sont de :

  • 1 300 € en début de carrière ;
  • 2 300 € en fin de carrière.

Les CESF peuvent poursuivre une formation supérieure :

 

Les conseillers en économie sociale et familiale peuvent également suivre une formation particulière leur permettant d’exercer comme :

Quelques-uns s’orientent également vers l’enseignement en préparant des concours de l’Education nationale.