bandeau imageDRJSCS Hauts-de-France

DRJSCS Hauts-de-France

Newsletter
Retour à la page d'accueil
>EMPLOI-FORMATION-CONCOURS >Les professions du social >Fiches Métiers >Educateur Technique Spécialisé (NIVEAU III)

Educateur Technique Spécialisé (NIVEAU III)

Article Fiches Métiers //

Présentation du métier

 

L’éducateur technique spécialisé a deux casquettes : il est à la fois éducateur et spécialiste d’une technique professionnelle qu’il transmet aux personnes dont il a la charge.
Il est ainsi spécialiste de l’adaptation ou de la réadaptation professionnelle des handicapés jeunes ou adultes, d’une façon générale des personnes qui rencontrent de grandes difficultés d’insertion professionnelle.
Son action vise à favoriser l’autonomie, la réinsertion ou l’intégration dans le monde du travail.
Il travaille au sein d’une équipe pluri professionnelle en lien avec d’autres acteurs sociaux, médicaux, économiques, d’insertion sociale.

L’ETS intervient auprès d’enfants, d’adolescents, d’adultes, d’adultes vieillissants :

  • en situation de handicap
  • en situation de dépendance
  • en souffrance physique ou psychique
  • en difficulté sociale et familiale
  • en voie d’exclusion
  • inscrits dans un processus d’insertion ou de réinsertion.

 

Les aptitudes requises

Etre prêt à travailler en équipe, bien posséder un métier de base, être à l’aise dans une démarche pragmatique, souhaiter transmettre des savoirs et des savoir-faire sont autant d’éléments qui permettent d’être à l’aise dans ce métier.

 Les voies d’accès

Le diplôme d’Etat d’Educateur Technique Spécialisé est accessible par la voie de :

  • la formation initiale
  • la formation continue
  • l’apprentissage
  • et la Validation des Acquis de l’Expérience.

 

La formation

Conditions d’Admission

L’entrée en formation est conditionnée par la réussite des épreuves de sélection organisées par chaque établissement de formation.

Les candidats doivent être titulaires soit :

  • d’un diplôme de niveau IV en travail social ou paramédical
  • d’une attestation de formation de moniteur d’atelier
  • d’un diplôme de niveau IV du secteur technologique ou professionnel et justifier de deux années d’expérience professionnelle
  • d’un diplôme de niveau V de secteur technologique ou professionnel et justifier de trois années d’expérience professionnelle
  • du certificat d’aptitude aux fonctions d’aide médico psychologique et justifier de trois années d’expérience professionnelle

 

Durée et Contenu des études :

La formation se déroule sur 3 ans.
Elle comporte :

- 1200 heures d’enseignement théorique :

  • Pédagogie générale et relations humaines (160 h) ;
  • approche des handicaps et inadaptations (160 h) ;
  • Educateur technique, pédagogie adaptée et formation professionnelle (240 h) ;
  • Vie collective - partenariat (120 h) ;
  • Organisation de l’atelier ou du lieu de travail et gestion de la production (160 h) ;
  • Droit, économie et société (160 h)
  • Approfondissement (120 h)
  • 80 h non affectées.


- 15 mois de stage pratique

 

L’examen final est composé de 3 épreuves :

  • Etude psychopédagogique écrite d’un dossier relatif à une situation concrète en relation avec les fonctions de l’ETS ;
  • Réalisation et soutenance d’un mémoire sur une question professionnelle située dans son contexte institutionnel, social et économique ;
  • Entretien avec le jury à partir du dossier de scolarité.

 

Modalités particulières

Des allègements de formation sont possibles pour ceux qui sont déjà titulaires d’un diplôme professionnel du secteur social.

Les centres de formation 

 

IRTS Site Métropole Lilloise

351, rue Ambroise Paré BP 71
59373 Loos cedex
03 20 62 53 70

il existe des antennes délocalisées

 

 Le Diplôme 

La formation est sanctionnée par le Diplôme d’Etat d’ Educateur Technique Spécialisé (D.E.E.T.S.) délivré par le Ministère de l’Education Nationale.

L’emploi et ses perspectives

Les éducateurs techniques spécialisés exercent leur profession dans tous les lieux où sont accueillis des jeunes ou des adultes handicapés ou en difficulté. Ce sont donc essentiellement les associations et le secteur hospitalier qui emploient les éducateurs techniques spécialisés.

Les lieux d’exercice du métier d’éducateur technique spécialisé sont diversifiés. On retrouve principalement des postes dans :

  • les Etablissements et Services d’Aide par le Travail (ESAT) ;
  • les ateliers protégés ;
  • les centres de rééducation ;
  • les hôpitaux ;
  • les entreprises d’insertion ;
  • les centres d’adaptation à la vie active.

Dans le secteur public, la rémunération et la carrière relèvent de textes réglementaires.
Dans le secteur privé, les éléments de carrière et de salaire sont fixés, dans le secteur privé, par des conventions collectives.

Avec quelques années d’expérience et une formation complémentaire, l’éducateur technique spécialisé peut assurer la responsabilité d’un service ou diriger un établissement.
Les éducateurs techniques spécialisés qui le souhaitent peuvent également poursuivre une formation supérieure en vue de préparer :

  • le Diplôme d’Etat d’ingénierie sociale (DEIS)
  • le certificat d’aptitude aux fonctions de directeur d’établissement ou de service d’intervention sociale, CAFDES
  • le certificat d’aptitude aux fonctions d’encadrement et de responsable d’unité d’intervention sociale, CAFERUIS