DRJSCS Hauts-de-France

DRJSCS Hauts-de-France

Newsletter
Retour à la page d'accueil
>EMPLOI-FORMATION-CONCOURS >Les professions du social >Fiches Métiers >Educateur de Jeunes Enfants (NIVEAU III)

Educateur de Jeunes Enfants (NIVEAU III)

Article EMPLOI-FORMATION-CONCOURS //

Présentation du métier

 

L’éducateur de Jeunes Enfants est parmi les travailleurs sociaux, le spécialiste de la petite enfance. Ses fonctions se situent à 3 niveaux : éducation, prévention et coordination.
Il intervient auprès d’enfants de 0 à 7ans. Il s’attache à favoriser le développement global et harmonieux des enfants, en stimulant leurs potentialités intellectuelles, affectives et artistiques.
En créant un environnement riche et stimulant, il contribue à leur éveil et leur permet d’acquérir la socialisation nécessaire à une scolarisation réussie.

L’Educateur de Jeunes Enfants exerce les fonctions suivantes :

  • Etablir une relation, élaborer et mettre en œuvre le projet éducatif en direction de l’enfant
  • Etablir une relation, élaborer et mettre en œuvre le projet éducatif en coopération avec les parents
  • Concevoir et conduire une action éducative au sein d’une équipe pluri professionnelle
  • Elaborer l’action éducative et sociale en lien avec les cadres institutionnels, partenariaux et les politiques de la famille et de l’enfance.

 

Les aptitudes requises

Ce métier nécessite un intérêt pour la place des enfants dans notre société.
L’esprit d’observation et de recherche, l’imagination et la créativité, voire quelques dons artistiques sont des qualités appréciables.
Comme tous les métiers du social, il nécessite un engagement personnel qui se conjuguera avec une démarche professionnelle axée sur l’éducation des jeunes enfants.

 Les voies d’accès

Le diplôme d’Etat d’Educateur de Jeunes Enfants est accessible par la voie de :

  • la formation initiale
  • la formation continue
  • l’apprentissage
  • et la Validation des Acquis de l’Expérience.


La formation

Conditions d’Admission

Il s’agira dans un premier temps de réussir les épreuves de sélection organisée par le centre de formation.

Les candidats doivent être titulaires soit :

  • titulaire du baccalauréat (ou justifier de sa possession lors de l’entrée en formation)
  • titulaire d’un titre admis réglementairement en dispense du baccalauréat pour la poursuite des études universitaires ou être titulaire du diplôme d’accès aux études universitaires (D.A.E.U.)
  • titulaire d’un diplôme du secteur paramédical délivré par l’Etat homologué au moins de niveau IV de la convention interministérielle des niveaux de formation.

 

Néanmoins, un candidat qui ne disposerait pas de l’un de ces titres peut être admis à la formation, à condition d’avoir réussi l’examen de niveau organisé chaque année par la DRJSCS pour les non-bacheliers âgés de 24 ans au moins, ou âgés de 20 ans et justifiant de 24 mois d’activité professionnelle.


Durée et Contenu des études :

La formation se déroule en 3 ans, de manière continue ou discontinue.
Elle comprend, en alternance :

- 1500 h de formation théorique réparties en :

  • DF1 : Accueil et accompagnement du jeune enfant et de sa famille (400 h) ;
  • DF2 : Action éducative en direction du jeune enfant (600 h) ;
  • DF3 : Communication professionnelle (250 h) ;
  • DF4 : Dynamiques institutionnelles, inter institutionnelles et partenariales (250 h) ;
  • 15 mois de stage pratique.

 

L’examen final comprend 4 épreuves :

  • Domaine de certification 1 : présentation et soutenance d’un mémoire de positionnement professionnel ;
  • Domaine de certification 2 : oral sur la démarche éducative à partir de trois travaux à finalité éducative ;
  • Domaine de certification 3 : épreuve écrite de communication professionnelle ;
  • Domaine de certification 4 : épreuve écrite de note de synthèse.

 

Modalités particulières

Cette formation peut être effectuée de manière discontinue pour les personnes en situation d’emploi sur des postes éducatifs.

Les candidats titulaires d’un diplôme de niveau III en travail social sont dispensés des domaines de formation 3 et 4 ainsi que des épreuves de certification s’y rapportant.

Des allègements de formation peuvent être accordés par le centre de formation au regard du parcours professionnel ou de formation du candidat.

Le financement de la formation

Depuis 2005, l’Etat a transféré cette compétence au Conseil Régional (loi n°2004-809 du 13 août 2004 relative aux libertés et responsabilités locales).
Les conditions d’attribution et le montant de l’aide sont fixées par une délibération de la collectivité territoriale et les règles minimales de taux et de barème sont, quant à elles, fixées par décret.

 

Les centres de formation 

 

Centre Régional de Formation de la Petite Enfance (CRFPE)

14, boulevard Vauban
59800 LILLE
03 20 14 93 00

 

 Le Diplôme 

La formation est sanctionnée par le Diplôme d’Etat d’ Educateur de Jeunes Enfants (D.E.E.J.E.) délivré par la Direction Régionale de la Jeunesse des Sports et de la Cohésion Sociale.


L’emploi et ses perspectives

Les communes et les associations sont les principaux employeurs d’éducateurs de jeunes enfants.
Aujourd’hui 50 % environ exercent dans les structures d’accueil de la petite enfance telles que les crèches collectives ou familiales, les jardins d’enfants, les haltes garderie. Les éducateurs de jeunes enfants trouvent aussi leur place dans les hôpitaux et les établissements ou services qui accueillent des enfants handicapés ou qui connaissent des difficultés sociales (foyers de l’enfance, maisons maternelles, centres d’action médico-sociale précoce). Les ludothèques, les bibliothèques, les centres de loisir maternel réclament aussi de plus en plus ces professionnels.

La fonction publique territoriale offre les principaux débouchés puisque plus de 60 % des EJE exercent dans le cadre communal.  
  
Dans le secteur public, la rémunération et la carrière relèvent de textes réglementaires. Dans le secteur privé ,les éléments de salaire et de carrière sont fixés par des conventions collectives.

Avec quelques années d’expérience et une formation complémentaire, l’éducateur de jeunes enfants peut diriger une halte-garderie, une crèche, un jardin d’enfants, un service éducatif ou un établissement.

Les EJE peuvent aussi poursuivre une formation supérieure pour préparer :

  • Le Diplôme d’Etat en Ingénierie Sociale (DEIS) ;
  • Le certificat d’aptitude aux fonctions de directeur d’établissement ou de service d’intervention sociale (CAFDES) ;
  • Le certificat d’aptitude aux fonctions d’encadrement et de responsable d’unité d’intervention sociale (CAFERUIS).