bandeau imageDRJSCS Hauts-de-France

DRJSCS Hauts-de-France

Newsletter
Retour à la page d'accueil
>EMPLOI-FORMATION-CONCOURS >Les professions du social >Fiches Métiers >Assistant de Service Social (NIVEAU III)

Assistant de Service Social (NIVEAU III)

Article Fiches Métiers 6/03/2012

Présentation du métier

 

L’assistant de service social travaille avec les personnes, les familles, les groupes afin d’améliorer leurs conditions de vie sur le plan social, économique ou culturel.
Il les aide à surmonter leurs difficultés et à développer leurs capacités propres dans le but de maintenir ou de restaurer leur autonomie et de faciliter leur insertion.

Dans le respect d’une démarche éthique et déontologique et dans le cadre de ses missions, l’assistant de service social élabore un diagnostic social et un plan d’intervention avec la participation des intéressés.
L’ASS, est tenu au secret professionnel et doit réussir à instaurer une relation de confiance avec ses interlocuteurs.

Quatre missions principales relèvent de sa compétence :

  • l’évaluation de la situation des intéressés ;
  • le conseil et l’orientation des personnes en difficulté ;
  • l’accompagnement des personnes sur la base d’un projet ;
  • la participation au développement social local.


Les aptitudes requises

Ce métier nécessite une bonne culture générale, un intérêt pour les problèmes humains et sociaux, une aptitude aux relations et à la communication, un bon équilibre personnel permettant d’affronter des situations difficiles ou complexes.

 Les voies d’accès

Le diplôme d’Etat d’Assistant de Service Social est accessible par la voie de :

  • la formation initiale
  • la formation continue
  • et la Validation des Acquis de l’Expérience


La formation

Conditions d’Admission

Il s’agira dans un premier temps de réussir les épreuves de sélection organisée par les centres de formation.

Les candidats doivent être titulaires soit :

  • titulaire du baccalauréat (ou justifier de sa possession lors de l’entrée en formation)
  • titulaire d’un titre admis réglementairement en dispense du baccalauréat pour la poursuite des études universitaires ou être titulaire du diplôme d’accès aux études universitaires (D.A.E.U.)
  • titulaire d’un diplôme du secteur paramédical délivré par l’Etat homologué au moins de niveau IV de la convention interministérielle des niveaux de formation.

 

Néanmoins, un candidat qui ne disposerait pas de l’un de ces titres peut être admis à la formation, à condition d’avoir réussi l’examen de niveau organisé chaque année par la DRASS pour les non-bacheliers âgés de 24 ans au moins, ou âgés de 20 ans et justifiant de 24 mois d’activité professionnelle.


Durée et Contenu des études :

La formation se déroule sur 3 années. Elle comprend, en alternance :

- 1 740 heures de formation théorique dont 450 h de TP

  • Théorie et pratique de l’intervention en service social : 460 h
  • Philosophie de l’action, éthique : 120 h
  • Droit : 120 h
  • Législation et politiques sociales : 160 h
  • Sociologie, anthropologie, ethnologie : 120 h
  • Psychologie, science de l’éducation, science de l’information, communication : 120 h
  • Economie, démographie : 120 h
  • Santé : 120 h
  • 200 h d’approfondissement et 200 h de préparation à la certification

 

- 12 mois de stage pratique

 

L’examen final comprend 3 épreuves :

  • une épreuve de dossier de communication
  • une épreuve de connaissance des politiques sociales
  • la présentation et la soutenance d’un dossier de pratiques professionnelles
  • la présentation et la soutenance d’un mémoire.

 

Modalités particulières

Des allègements de formation peuvent être accordés par le centre de formation au regard du parcours professionnel ou de formation du candidat.

Le financement de la formation

Depuis 2005, l’Etat a transféré cette compétence au Conseil Régional (loi n°2004-809 du 13 août 2004 relative aux libertés et responsabilités locales).
Les conditions d’attribution et le montant de l’aide sont fixées par une délibération de la collectivité territoriale et les règles minimales de taux et de barème sont, quant à elles, fixées par décret.

 

Les centres de formation 

 

IRTS Site Métropole Lilloise

Rue Ambroise Paré - BP 71
59373 LOOS CEDEX
03 20 62 53 70

il existe des antennes délocalisées

Institut Social de Lille (I.S.L.)

83, boulevard Vauban - BP 12
59004 LILLE CEDEX
03 20 21 93 93

 


 

 Le Diplôme 

La formation est sanctionnée par le Diplôme d’Etat d’ Assistant de Service Social (D.E.A.S.S) délivré par la Direction Régionale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale.

L’emploi et ses perspectives

Les secteurs d’intervention des assistants de service social sont diversifiés.
Leurs principaux employeurs sont :

  • les collectivités locales (départements et communes) ;
  • l’État (ministère de la cohésion sociale, de l’éducation nationale, de la justice...) ;
  • des établissements publics (hôpitaux...) ;
  • les organismes de protection sociale (caisses de sécurité sociale, d’allocations familiales, de retraite)
  • des entreprises industrielles et commerciales privées ou publiques ;
  • des associations du secteur sanitaire et social.

Les assistants de service social peuvent exercer dans le secteur privé ou dans le cadre d’une des trois fonctions publiques.
La rémunération et la carrière dans le secteur public relèvent de textes réglementaires.
Les éléments de salaire et de carrière sont fixés, dans le secteur privé, par des conventions collectives.

Avec de l’expérience professionnelle et une formation complémentaire, l’assistant de service social peut accéder à des postes d’encadrement tels que :

  • responsable de circonscription d’action sociale ou d’unité territoriale,
  • conseiller technique,
  • chef de service,
  • ou encore directeur d’établissement ou d’association.

 

Les assistants de service social peuvent également poursuivre une formation supérieure pour l’obtention :

  • Diplôme d’Etat d’ingénierie sociale (DEIS) ;
  • du certificat d’aptitude aux fonctions de directeur d’établissement ou de service d’intervention sociale (CAFDES) ;
  • du Certificat d’aptitude aux fonctions d’encadrement et de responsable d’unité d’intervention sociale (CAFERUIS).

Le suivi d’une formation particulière leur permet aussi d’exercer comme :