DRJSCS Hauts-de-France

DRJSCS Hauts-de-France

Newsletter
Retour à la page d'accueil
>EMPLOI-FORMATION-CONCOURS >Les professions du social >Fiches Métiers >Technicien d’Intervention Sociale et Familiale (NIVEAU IV)

Technicien d’Intervention Sociale et Familiale (NIVEAU IV)

Article EMPLOI-FORMATION-CONCOURS //

Présentation du métier


Le technicien de l’intervention sociale et familiale (TISF) est un travailleur social dont les missions sont en pleine évolution suite à la réforme de la formation des travailleuses familiales.
A partir du support des activités de la vie quotidienne, le TISF assure une action socio-éducative auprès des familles voire d’autres publics.
Son intervention vise à permettre l’intégration sociale, le développement et l’autonomie des personnes aidées.
Son rôle est donc à la fois préventif, éducatif, d’accompagnement et de soutien. Professionnel qualifié, le TISF peut être amené à travailler en équipe pour participer ou animer des projets collectifs.

Il exerce les fonctions suivantes :

  • Elaboration, mise en œuvre et évaluation du projet individualisé
  • Accompagnement de la personne vers l’autonomie dans les actes de la vie quotidienne
  • Aide à l’insertion de la personne dans son environnement
  • Participation au développement ou à le dynamique familiale

 

Les aptitudes requises

Ce métier requiert une aptitude à la relation et aux contacts humains, un sens de l’adaptation, des qualités de communication et d’évaluation des situations, un goût pour le travail en équipe.

 Les voies d’accès

Le diplôme d’Etat de Technicien de l’Intervention Sociale et Familiale est accessible par la voie de :

  • la formation initiale
  • la formation continue
  • l’apprentissage
  • le contrat de professionnalisation
  • et la Validation des Acquis de l’Expérience.

La formation

Conditions d’Admission
 
Aucun diplôme n’est exigé pour accéder à la formation mais chaque centre de formation organise une épreuve de sélection comprenant :

  • Une épreuve écrite pour apprécier le niveau de formation générale et la qualité d’expression du candidat
  • Une épreuve orale pour évaluer les motivations et les aptitudes relationnelles du candidat

 

Les candidats titulaires d’un diplôme au moins de niveau IV peuvent demander à être dispensés de l’épreuve écrite de sélection.

Les candidats titulaires d’un des titres ou diplômes suivants peuvent demander à être dispensés de l’épreuve orale de sélection 

  • CAFAD ou DEAVS
  • CAFAMP ou DEAMP
  • BEP Carrière Sanitaires et Sociales
  • BEP Agricole option « service aux personnes »
  • Diplôme professionnel d’Aide-soignant
  • Diplôme professionnel d’Auxiliaire de puériculture 


 

 

Durée et Contenu des études

La formation se déroule sur 18 à 24 mois.

Elle comprend :

 - 950 h de formation théorique :

  • conduite du projet d’aide à la personne : 270 H
  • communication professionnelle et travail en réseau : 100 H
  • réalisation des actes de la vie quotidienne : 150 H
  • transmission des savoirs et techniques nécessaires à l’autonomie des personnes dans leur vie quotidienne : 150 H
  • contribution au développement de la dynamique familiale : 150 H
  • accompagnement social vers l’insertion : 130 H

 

 - 8 mois de stages dont 5 en situation professionnelle

L’examen final comprend 4 épreuves :

  • Une évaluation en contrôle continu de l’unité de formation "gestion de la vie quotidienne"
  • Une épreuve écrite sur l’unité de formation "connaissances spécifiques(…)"
  • Une épreuve orale permettant d’évaluer les connaissances acquises dans l’unité de formation " environnement social (…)"
  • La rédaction d’une monographie rendant compte des activités exercées pendant les stages en milieu professionnel faisant apparaître les connaissances acquises en terme de méthode de l’intervention.

 

Modalités particulières

Des allègements de formation sont possibles en fonction des diplômes possédés.

Les titulaires du certificat de Travailleuse Familiale sont, de droit, titulaires du diplôme d’Etat de Technicien de l’intervention sociale et familiale (article 1er du décret n° du ).

Le financement de la formation

Depuis 2005, l’Etat a transféré cette compétence au Conseil Régional (loi n°2004-809 du 13 août 2004 relative aux libertés et responsabilités locales).
Les conditions d’attribution et le montant de l’aide sont fixées par une délibération de la collectivité territoriale et les règles minimales de taux et de barème sont, quant à elles, fixées par décret.

 

Les centres de formation 

 

ARRFAP

105, rue d’Artois
59000 Lille
( 03 20 51 37 11

IRTS Site Métropole Lilloise

Rue Ambroise Paré BP 71
59373 Loos cedex
( 03 20 62 53 70


 

 Le Diplôme 

La formation est sanctionnée par le Diplôme d’Etat de Technicien de l’Intervention Sociale et Familiale (D.E.T.I.S.F) délivré par la Direction Régionale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale.

L’emploi et ses perspectives

Le secteur associatif et les collectivités locales sont les principaux employeurs des TISF.
Leurs principaux employeurs sont le secteur associatif et les collectivités territoriales (régions, communes...). mais aussi des organismes sociaux, comme les caisses d’allocations familiales, les mutuelles...
Si le lieu principal de leurs interventions est le domicile, celui-ci doit être compris au sens de lieu habituel de vie tels que peuvent l’être également les établissements sociaux ou médico-sociaux (foyers de l’enfance ou résidences pour personnes âgées par exemple).

A titre indicatif, les salaires brut s’élèvent à :

  • 1600 € en début de carrière ;
  • 2135€ en fin de carrière.

Les TISF qui le souhaitent peuvent entamer une autre formation du secteur social tout en bénéficiant d’allègements de formation équivalent à :

Les techniciens de l’intervention sociale et familiale et les travailleuses familiales peuvent également suivre une formation particulière leur permettant d’exercer comme :