bandeau imageDRJSCS Hauts-de-France

DRJSCS Hauts-de-France

Newsletter
Retour à la page d'accueil
>COHESION SOCIALE >Protection juridique des majeurs et des mineurs >Renforcer la protection des personnes protégées.

Renforcer la protection des personnes protégées.

Article Protection juridique des majeurs et des mineurs 24/06/2011

Obligatoire depuis la loi du 5 mars 2007 pour l’exercice du mandat judiciaire à la protection des majeurs, une centaine de personnes engagées dans la cause du social, ont reçu le Certificat National de Compétence mention mesures judiciaires à la protection des majeurs.

Certificat obtenu à la suite d’une formation dispensée par l’Institut Régional du Travail Social (IRTS) et l’Institut Social de Lille (ISL), organismes habilités en la matière par la Direction Régionale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale (DRJSCS).

Le 16 juin 2011 après midi, a eu lieu la première cérémonie de remise du CNC dans le Nord-Pas de Calais (150 personnes étaient présents à l’IRTS).

L’évènement marque un mouvement en plein essor, celui de la professionnalisation des mandataires judiciaires. En effet, la loi du 5 mars 2007 portant réforme de la protection juridique des majeurs, a instauré l’obligation pour tout mandataire judiciaire d’obtenir le CNC, gage de son professionnalisme dans la protection du majeur vulnérable et le respect de sa dignité. Un décret paru en 2009 en spécifie les modalités d’application : formation de 300 heures, modalités d’allègement et de dispense…
L’événement est d’autant plus important que le Nord-Pas de Calais se distingue des autres régions par le nombre de majeurs protégés qui va croissant : environ 45 000 majeurs protégés au 1er janvier 2011 dont plus de 28 400 dont la mesure est exercée par un professionnel : un mandataire judiciaire à la protection des majeurs (MJPM).

Il est à noter que le mouvement de professionnalisation des mandataires judiciaires s’accompagne d’une démarche de planification de ce secteur d’activité. Actée dans le schéma régional des mandataires judiciaires à la protection des majeurs et des délégués aux prestations familiales, arrêté par le préfet de région pour les années 2010 à 2014, cette démarche de planification s’inscrit dans l’optique d’une prise en charge adaptée des majeurs vulnérables. Animée par les services de la DRJSCS, la planification vise deux objectifs indissociables : la construction de bonnes pratiques professionnelles et l’adéquation entre l’offre et les besoins en matière de protection de majeurs vulnérables.

La DRJSCS NPDC a profité de cette occasion pour rappeler aux lauréats que la professionnalisation des MJPM devait aller de pair avec une déontologie renforcée et un militantisme renouvelé. En effet, avec environ 1 million de majeurs protégés en France, le MJPM est devenu un acteur social essentiel.