DRJSCS Hauts-de-France

DRJSCS Hauts-de-France

Newsletter
Retour à la page d'accueil

Clôture du Mois de l’engagement

Article Mois de l’engagement 28/11/2019

Clôture du Mois de l’engagement

18 novembre 2019

ENPJJ – Roubaix

Article : Clôture du Mois de l’engagement

Le 18 novembre, plus d’une cinquantaine de personnes se sont réunies à l’Ecole Nationale de la Protection Judiciaire de la Jeunesse (ENPJJ) de Roubaix pour célébrer la clôture du « Mois de l’Engagement », organisée par la Direction Régionale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale (DRJSCS).

Le « Mois de l’Engagement » s’est déroulé du 27 septembre au 18 novembre. Organisé pour la troisième année, il valorise l’ensemble des initiatives à dimension locale, départementale ou régionale visant à mettre en avant l’engagement des jeunes, sous toutes ses formes.

Il représente un temps fort de la mise en œuvre du plan territorial pour la jeunesse, l’éducation populaire et la vie associative « Ambitions Plurielles » des Hauts-de-France, co-construit par la DRJSCS et les DDCS.

Ouverte par Monsieur André BOUVET, Directeur Régional, la clôture du « Mois de l’Engagement » a permis, en matinée, un retour sur l’expérimentation du Service National Universel (SNU) menée cette année. L’Institut National de la Jeunesse et de l’Éducation Populaire (INJEP) a présenté les résultats de l’évaluation réalisée sur le territoire national dans le cadre des séjours de cohésion en juin 2019.

L’intervention du directeur du centre de Morbecque visa à partager un focus sur la mise en œuvre de l’expérimentation dans le Nord, l’un des treize départements préfigurateurs.

Ceci a été complété par la restitution de la recherche - action sur l’engagement des jeunes, menée par la DRJSCS depuis près de trois ans.

Celle-ci a permis, par le biais de questionnaires et de rencontres, d’identifier les freins, les leviers et les formes d’engagement de la jeunesse des Hauts-de-France. Des préconisations ont été exposées.

L’après-midi, des travaux sous forme d’ateliers avaient pour objectif de découvrir la pluralité des formes d’engagement existantes et mobilisables dans le cadre des missions d’intérêt général et de la phase d’engagement du SNU. Chantiers de jeunes bénévoles, service civique, dispositifs de mobilité internationale, bénévolat associatif, Garde Nationale sont autant d’opportunités accessibles dans ce cadre.

Ces échanges viendront nourrir les travaux régionaux de mise en œuvre du SNU pour l’année 2020. A cette occasion, l’ensemble des départements français accueilleront a minima un séjour de cohésion au mois de juin.

Le SNU se structure en quatre phases :

  1. l’information des jeunes et des familles ;
  2. un séjour de cohésion de 15 jours ;
  3. une mission d’intérêt général obligatoire de 15 jours ou 84 heures continus ou discontinus ;
  4. un engagement volontaire de minimum trois mois.

La montée en charge de ce nouveau dispositif sera progressive.