DRJSCS Hauts-de-France

DRJSCS Hauts-de-France

Newsletter
Retour à la page d'accueil
>SPORTS >Actualités du pôle des politiques sportives >L’État soutient la construction de 2 aires de fitness connectées en accès-libre à Outreau, dans le cadre du plan « Héritage » des JO 2024

L’État soutient la construction de 2 aires de fitness connectées en accès-libre à Outreau, dans le cadre du plan « Héritage » des JO 2024

Article SPORTS 23/07/2019

Le 21 juillet 2019, Martial Fiers, directeur régional adjoint à la direction régionale de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale (DRJSCS) a participé à l’inauguration de deux nouvelles plateformes de fitness connectées, implantées en extérieur dans le parc Mont-Soleil d’Outreau (Pas-de-Calais), en présence de Jean-Pierre Pont, député et Sébastien Chochois, maire d’Outreau.

Ces aires de fitness se situent ainsi à proximité directe des deux quartiers prioritaires de la politique de la ville(QPV) « Tours du renard » et « Résidences ».

Ces installations en accès libre, ouvertes à tous les publics, ont pour objectif de permettre la pratique de l’activité physique par le plus grand nombre, que ce soit au titre de la performance comme des loisirs.

Les appareils connectés permettent, via une application « smartphone » de bien-être, un accompagnement technique spécifique à la réalisation des exercices propres aux différents agrès implantés sur les deux sites. Ces plateformes peuvent accueillir jusqu’à 45 personnes.

Dans le cadre du développement des politiques sportives, la commune s’appuie sur ces nouveaux équipements pour proposer, cet été, des stages de sport santé aux adultes et inciter la population à pratiquer l’activité physique pour accroître son capital santé.
Le plan Héritage 2024

S’inscrivant totalement dans les orientations nationales du plan « héritage 2024 » conçu dans la perspective de l’accueil des Jeux Olympiques 2024 en France, et qui vise à soutenir le développement des équipements de proximité et en accès libre au service du sport pour tous sur l’ensemble du territoire, ce projet a bénéficié d’un soutien de l’État et d’une subvention du centre national pour le développement du sport (CNDS) représentant 50 % du coût de l’opération, à hauteur de 55 000 euros.

Un concours financier de plus de 2 millions d’euros du CNDS en 2017 et 2018 a ainsi permis la réalisation de 66 équipements sportifs de proximité dans la région Hauts-de-France.