DRJSCS Hauts-de-France

DRJSCS Hauts-de-France

Newsletter
Retour à la page d'accueil
>SPORTS >Actualités du pôle des politiques sportives >Table ronde sur l’accompagnement socio-professionnel des sportifs de haut-niveau en présence de la ministre des Sports

Table ronde sur l’accompagnement socio-professionnel des sportifs de haut-niveau en présence de la ministre des Sports

Article SPORTS 26/11/2018

Présente à Villeneuve d’Ascq à l’occasion de la finale de la Coupe Davis au stade P. Mauroy le 24 novembre dernier, Roxana Maracineanu, ministre des Sports, a profité de son déplacement en Hauts-de-France pour s’entretenir avec les acteurs locaux du sport.

A l’initiative de la Direction Régionale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale (DRJSCS) en partenariat avec la Métropole Européenne de Lille et en présence notamment de Daniel Barnier, Préfet délégué pour l’égalité des chances et de Florence Bariseau, vice-présidente du conseil régional chargée de la jeunesse, des sports et du tourisme, la ministre des Sports a participé samedi dernier à une table ronde sur les dispositifs d’accompagnement socio-professionnel des sportifs de haut niveau.

La DRJSCS, la fondation Pacte de Performance, le Conseil Régional et la Métropole Européenne de Lille ont ainsi pu exposer à la ministre des Sports les différents dispositifs de soutien des sportifs de haut niveau en région Hauts-de-France. Ces dispositifs concernent tant les sportifs valides que les sportifs en situation de handicap.

Des sportifs de haut niveau et des chefs d’entreprises étaient également présents pour l’occasion. Ils ont pu présenter les avantages réciproques de ce partenariat : les entreprises bénéficient de l’image et des compétences des sportifs de haut niveau et ces derniers disposent d’un revenu et développe de nouvelles compétences facilitant leur future reconversion. Ils permettent également pour les sportifs de haut niveau d’envisager plus sereinement leur préparation sportive dans la perspective des Jeux Olympiques et Paralympiques de 2020 à Tokyo et de 2024 à Paris.

La ministre des Sports a salué ces dispositifs qui répondent à l’objectif ministériel de conforter le rang de la France parmi les grandes nations sportives et favoriser la formation et l’insertion professionnelle des sportifs de haut niveau.

Par ce type de manifestation, l’Etat se positionne en plateforme entre les différents acteurs et permet ainsi d’améliorer leur complémentarité.

En fin de journée, la ministre des Sports s’est rendue au Centre de ressources, d’expertise et de performance sportive (CREPS) de Wattignies. Accueillie par Catherine Chenevier, directrice et Philippe Lamblin, président du Conseil d’Administration, Roxana Maracineanu a pu échanger avec les athlètes du pôle France Tir. La cellule d’optimisation de la performance du CREPS a ensuite été présentée par Jean-Philippe Ballet-Baz, directeur adjoint. La journée s’est conclue par une table ronde qui a permis un échange autour de la modernisation de l’établissement et du rôle du CREPS dans la dynamique des Jeux 2024.