bandeau imageDRJSCS Hauts-de-France

DRJSCS Hauts-de-France

Newsletter
Retour à la page d'accueil

Entraîneur - DEJEPS perfectionnement sportif

Article Les métiers du sport et de l’animation 11/01/2018

L’entraîneur encadre des sportifs pour les amener à réaliser des performances sportives en rapport avec leurs capacités. Il est en contact permanent avec ses athlètes pour les accompagner vers l’atteinte de leurs objectifs.

LE METIER

Les tâches principales d’un entraîneur

Un entraîneur exerce ses missions de préparation et d’encadrement de sportifs individuels ou d’équipes dans des clubs sportifs ou des fédérations, dans le but de participer à des compétitions de tous niveaux (de départemental à international). Il a en charge les entraînements (planification et organisation des exercices) et l’accompagnement des sportifs en compétitions..

Les autres tâches possibles

L’entraîneur peut exercer d’autres tâches telles que la participation aux tâches administratives de son club (surtout pour les petites structures), à l’entretien des matériels lorsqu’ils sont indispensables à la pratique. Il peut également coordonner des intervenants dans les grosses structures (entraîneur adjoint, responsable de centre de formation,…).

Les conditions de travail

Si quelques entraîneurs de clubs professionnels sont très médiatisés et connaissent des conditions de rémunération très confortables, ils ne représentent qu’un pourcentage très faible de la profession.
Les entraîneurs sont souvent des salariés de petites structures associatives (1 à 2 salariés) et disposent également, en majorité, de Contrat à Durée Déterminée à temps partiel. Dans quelques disciplines (Tennis, Golf, Ski, Équitation), on trouve une majorité de travailleurs indépendants.
L’entraîneur travaille en majorité le soir, le week-end et pendant les vacances scolaires. Il est amené à voyager très souvent (en particulier le week-end).


LE DIPLOME : DEJEPS PERFECTIONNEMENT SPORTIF

Pour encadrer le sport de manière professionnelle, il faut être titulaire d’un diplôme reconnu par le ministère chargé des sports. Le métier d’entraîneur est accessible par l’acquisition d’un DEJEPS spécialité « perfectionnement sportif », dans une mention relative à une discipline sportive.

Comme l’ensemble des diplômes de la jeunesse et des sports, la formation DEJEPS est organisée en alternance. Le stagiaire partage son temps entre l’organisme de formation et une structure d’accueil, le plus souvent un club sportif.

La formation dispensée doit lui permettre de développer des compétences déclinées en « Unités Capitalisables », évaluées lors d’épreuves certificatives et à acquérir pour valider le diplôme :

- UC 1 : être capable de concevoir un projet d’action
- UC 2 : être capable de coordonner la mise en œuvre d’un projet d’action
- UC 3 : être capable de conduire une démarche de perfectionnement sportif dans une discipline
- UC 4 : être capable d’encadrer la discipline sportive définie dans la mention en sécurité.


Pour accéder à la formation, le PSC 1 est exigé et un niveau minimum de pratique peut être requis selon la discipline et le candidat peut être évalué lors de tests techniques (tests d’exigence préalable à l’entrée en formation). Dans tous les cas, il doit également bien connaître la structure et la discipline dans lesquelles il intervient.

POUR EN SAVOIR PLUS

La liste des mentions du DEJEPS perfectionnement sportif
L’offre régionale de formation
Le calendrier national des formations