bandeau imageDRJSCS Hauts-de-France

DRJSCS Hauts-de-France

Newsletter
Retour à la page d'accueil
>SPORTS >Sport et santé >Rendre plus efficace la lutte contre les trafics de substances et méthodes dopantes

Rendre plus efficace la lutte contre les trafics de substances et méthodes dopantes

Article Sport et santé 18/08/2017

Au cours de la commission régionale de lutte contre le trafic de substances et méthodes dopantes qui s’est réunie le 20 mars 2017 en Préfecture d’ Amiens, l’Office Central de Lutte contre les Atteintes à l’Environnement et à la Santé Publique (OCLAESP) a proposé d’intervenir pour animer un session de formation à l’intention des différents partenaires engagés dans ce dispositif.

La Mission Régionale Interdépartementale d’Inspection de Contrôle d’Audit et d’Evaluation (MRIICAE) de la DRJSCS a organisé cette journée le 30 juin 2017 au sein des locaux du groupement de Gendarmerie de Picardie à Amiens.

Martial FIERS Directeur Régional Adjoint de la jeunesse des Sports et de la Cohésion Sociale des Hauts de France a ouvert cette session de formation présentant le contexte de la lutte contre le dopage en région à la fois sous le volet prévention et répression mais aussi dans le cadre de la pratique sportive réglementée ou individuelle d’activité physique.

Les agents des Douanes (Amiens Lille), les Pharmaciens Inspecteurs de l’ARS (Amiens et Lille), de la Direction interrégionale de la Police de Lille, de la Gendarmerie, le Médecin professionnel de santé en charge de la coordination des agents préleveur pour la lutte antidopage des Hauts de France, ainsi que Madame l’Avocate Générale près la cour d’appel d’Amiens ont participé à ce moment de formation particulièrement riche en termes de contenu et d’échanges.

Les informations sur la stratégie à adopter en matière d’enquête et de démantèlement des réseaux de trafiquants, ainsi que sur les renseignements à échanger entre les services concernés ont été présentés par le Lieutenant-Colonel de gendarmerie, responsable de la Cellule Antidopage OCLAESP - et le conseiller sportif de l’OCLAESP, à travers de multiples exemples d’enquêtes qui ont abouti à des interpellations, gardes à vue, et saisies de produits et véhicules avant condamnations des mis en cause.

La qualité de cette formation a fait l’unanimité et les participants ont souhaité que cette opération puisse être réitérée, et si possible sur deux journées afin d’approfondir le sujet.